Les gens honnetes

BD : Les gens honnêtes T1

Les critiques BD
  • Durieux & Gibrat
  • Dupuis Aire Libre ©

  • Philippe est un homme qui peut prétendre au bonheur. C’est le jour de son anniversaire, 53 ans, et aucun gros nuage dans sa vie. Il a un travail, une belle maison, des enfants qui sont grands, une femme qui est partie vivre ailleurs et une maman toujours d’esprit vaillant.

    Mais ce jour de bonheur devait être le dernier. Au moment de faire la fête, Philipe apprend qu’il est viré de son travail pour cause de délocalisation. Et c’est le début d’une longue descente aux Enfers, ou après avoir perdu son travail il apprend que la société qui l’employait ne payait pas les charges, donc qu’il n’a doit à aucune indemnité ni aide, qu’il doit quitter sa maison qui n’était qu’un logement de fonction, avec par dessus une envie de boire de l’alcool dans le but d’oublier, notre héros sombre dans la perte des repaires de la société.  Il faut que sa fille lui annonce qu’elle est enceinte pour qu’un déclic se fasse et qu’il reprenne le dessus avec l’aide de son amie médecin.

    L’album, Les gens honnêtes, porte bien son titre. Il peut arriver aux meilleurs d’entre nous de tomber dans le fossé qui sépare la société active de celle des exclus. Combien sont ceux qui pensent être à l’abri des difficultés et qui tombe en seulement quelques jours.

    Durieux et Gibrat, célèbres duos d’auteurs, nous proposent encore une fois, une histoire sensible, humaine et surtout sans compassion. Une histoire vraie qui peut se produire en face comme chez nous. Il s’agit de la première partie. Une édition spéciale de cet album, au tirage limité, est présentée sous jaquette. Elle contient un cahier supplémentaire de six hors texte et des dessins inédits.

    Acheter :

    Laisser un commentaire