BD : Les mondes d’Aldebaran Cycle 3 Antares Episode 4

Les critiques BD
  • Leo
  • Dargaud ©

  • Après l’atterrissage sur Antares, des dissensions apparaissent et la faune locale crée des dangers inconnus. Kim doit porter secours à une navette qui s’est écrasée où se trouve Lynn. Ils doivent alors parcourir un long chemin dans un camion jusqu’au camp de base situé à des milliers de kilomètres. Pendant le voyage, des passagers meurent et Lynn disparaît, victime d’une piqûre. Au même moment, Kim remarque un faisceau venant d’Antares 4, planète voisine. Elle va tout faire pour s’y rendre… Avec un talent de conteur indéniable et une imagination foisonnante, Leo poursuit sa palpitante épopée humaniste de science-fiction où le fantastique côtoie le surnaturel. Son bestiaire s’enrichit d’animaux effrayants et dangereux tandis que la flore a des allures terrestres. Et, l’action captivante se double d’une réelle densité psychologique qui voit Kim confrontée à ses conflits intérieurs. Le moteur c’est la perte d’un enfant qu’elle fera tout pour retrouver. Elle est douleur. Le parcours jusqu’au camp de base est lent et parsemé d’incidents. Ce qui rend cet épisode différent des autres, ce sont les nombreux dialogues auxquels Leo ne nous a pas habitués. Par ailleurs, Leo délivre ici un authentique message de tolérance et de générosité en prenant position contre l’obscurantisme, les dangers totalitaires et les dérives sectaires. Côté graphisme, le fabuleux côtoie le somptueux grâce à un trait clair, simple et précis.

     

    Les mondes d’Aldebaran sont devenus un classique incontournable de la BD d’anticipation…

     

    ?>