BD : Les Mondes de Thorgal Louve T1 Raïssa

Les critiques BD
  • Surzhenko & Yann
  • Le Lombard ©

  • Thorgal parti à la recherche d’Aniel, Jolan obligé de rejoindre Manthor, Aaricia et Louve se retrouvent seules dans leur village natal. Si Aaricia a le statut de princesse, Louve a été esclave. Indomptable, farouche, elle possède le don de communiquer avec les animaux. Elle découvre sur la plage un objet fait du même métal que la capsule qui contenait Thorgal bébé quand les vikings l’ont découvert. Sa mère l’exhorte à le jeter, mais Louve s’enfuit… Le scénariste Yann connaît l’univers de Thorgal par cœur. Il aime cette série et il a décidé d’écrire un spin-off consacré à Louve. Parce qu’il aime le monde de l’enfance et parce que les capacités de la petite fille n’ont pas encore été exploitées dans la série-mère. C’est un récit autonome d’une grande fidélité au monde de Thorgal. On y trouve action, réflexion et fantastique. Des précédents albums, Yann a repris certains aspects, à commencer par le pouvoir de la fillette. Louve est en effet capable de parler aux animaux et elle vit en parfaite symbiose avec la nature. Culpabilité et manipulation sont les ressorts de l’intrigue. Fascinée par son père, elle ne lui pardonne pas son absence. Mais, il y a plus : son antagonisme avec sa mère. Le dessinateur Roman Surzhenko a la capacité fabuleuse de s’approprier l’univers de Thorgal. C’est toute l’ambiance envoûtante créée par Rosinski que l’on retrouve sous son pinceau.
    On attend avec impatience la suite… A découvrir absolument !

    ?>