BD : Les naufragés du temps T4 L\’univers cannibale

Les critiques BD
  • Gillon & Forest
  • Glénat ©

  • Vingtième siécle. La terre est menacée par un fléau. Pour sauvegarder l\’espèce, Christopher et Valérie sont mis en hibernation dans l\’espace. En 2990, Chris est réveillé et doit quitter la terre avec Mara. Il retrouve Valérie et s\’en fait une ennemie, puis il tombe dans un piège du Tapir, un redoutable criminel. Il trouve un allié en Saravone, un savant mystérieux. Poursuivi par le Tapir, Saravone emmène Chris et ses amis  dans L\’Lombri, un ver géant. Chris passe une porte étrange et se retrouve prisonnier d\’un univers vivant. Un survivant lui apprend que Saravone a un frère, Rovni, qui semble détenir la clé de bien des mystères. Chris retrouve cet homme qui sait comment ouvrir les portes vers la liberté. Mais, dehors, le Tapir est le dernier obstacle à franchir… Glénat a eu la riche idée de rééditer la série Les Naufragés du temps créée en 1964 par Forest et Gillon. Ses points forts sont la psychologie très fouillée des personnages et une imagination débridée dans le domaine de la science-fiction. Le scénario peu classique de L\’univers cannibale suit deux axes principaux: les rapports sentimentaux mouvementés du héros et la traversée d\’un univers vivant qui tue à petit feu les parasites qui le visitent. Chris se démarque des héros de BD de son époque. Bien sûr, il n\’abandonne jamais devant les périls, mais il est aussi victime de ses faiblesses. C\’est un être torturé. Il aime Mara, mais ne peut se résoudre à abandonner ni Valérie, ni Quinine. Non seulement, il doit maîtriser la science du futur, mais il doit aussi prendre le dessus sur de redoutables ennemis. La technique graphique de Gillon évolue vers la perfection avec un sens aigu du découpage et une inventivité prodigieuse pour les décors, les engins spatiaux, la flore et la faune.

    Les prémices d\’un chef d\’oeuvre à ne manquer sous aucun prétexte !

    Acheter :

    Laisser un commentaire