BD : Les nouveaux Pieds Nickelés

Les critiques BD
  • Collectif
  • Onapratut ©

  • Il ne s’agit pas d’une suite du célèbre trio d’anarchiste voleur.

    C’est bien mieux que cela, c’est la réunion de plusieurs jeunes et talentueux auteurs qui ont voulu rendre un hommage à Louis Forton et à ces personnages. Il fallait bien un recueil de 15 histoires, toutes avec un style bien différent, pour prétendre tourner autour du mythe qui a fait les belles heures de l’avant première guerre et de l’entre deux guerres.   Il faut savoir que les poilus lors de la guerre 14/18 lisaient les ouvrages des Pieds Nickelés dans les tranchées entre deux attaques de gaz…

    À l\’instar d’Adamson ou de Bécassine, les Pieds Nickelés ont longtemps continué à vivre sous le crayon des dessinateurs et parfois avec réussite comme avec Pellos et d’autre fois avec beaucoup moins de qualité (encore dernièrement…). L’éditeur Onapratut vient de surprendre. Il est vrai que l’on ne s’attendait pas à ce niveau de qualité, comme quoi une association peut produire des ouvrages bien meilleurs que certains éditeurs (personne n\’en doutait, mais nous en avons à présent la preuve).   Bien que les personnages vivent leurs aventures à notre époque, les scénarios sont fidèles aux caractéristiques que leur avait données Forton : anarchiste mais pas tueur, voleur mais pas feignant, astucieux contre les bourgeois et (parfois) généreux avec les autres d’en bas.

    Un recueil de 15 histoires, 288 pages et aussi et surtout une préface écrite par Yves Frémion, ce qui ne gâche rien. C’est vraiment sympa à ces jeunes d’avoir offert une possibilité à ce vieux de continuer à écrire. Vous l’avez compris, j’ai plus qu’apprécier la lecture de l’ouvrage.  Bdtresor est aussi l’éditeur en France de l’œuvre de Forton, et cela me réjouira toujours de voir d’autre que nous faire le même travaille : sortir de l’oublie le patrimoine Français (sans être chauvin).

    Acheter :

    Laisser un commentaire