BD : L’escapade de l’ourson Yakari T35

Les critiques BD
  • Derib & Job
  • Lombard ©

  • Yakari et Petit Tonnerre retrouvent Rayon-de-Miel, l’ourson qui a quitté le giron de sa  mère à la condition expresse de revenir de temps en temps. C’est l’occasion de jeux entre les amis et le Maigrichon, un autre ours. Jusqu’au jour où Rayon-de-Miel se fait enlever par Arc-Tendu, un chasseur indien fou. Comment Yakari va-t-il parvenir à le délivrer ? Chaque nouvel album de Yakari, le jeune indien sioux qui parle aux animaux, est comme une bouffée de fraîcheur. A la fois didactique et poétique, on y retrouve un univers rempli d’animaux fascinants. Job fait souvent appel à la mythologie indienne et aux séquences oniriques. Ici, il nous fait la démonstration d’un amour maternel excessif. Avec son trait rond et agréable, Derib illustre à merveille ce récit captivant. Il faut savoir que Yakari vient d’être mis à l’honneur à Bruxelles par le biais d’une fresque murale sur la Maison des Enfants de Saint-Gilles. En même temps que L’escapade de l’ourson sort un album poster où Derib a dessiné 24 affiches reprenant les animaux amis de Yakari. En 1969, Derib et Job ont créé Les aventures du hibou Pythagore, un volatile intelligent. Les éditions du Lombard ont eu la bonne idée de réunir ces histoires passionnantes dans une intégrale. Yakari n’est pas seulement destiné aux enfants. Il peut aussi distraire les adultes et les amener à découvrir la BD.

    Un album à conseiller sans restriction…

    Acheter :

    Laisser un commentaire