BD : L’homme squelette

Les critiques BD
  • Argunas Hillerman
  • Rivages/Casterman/Noir ©

  • Etats-Unis. 1996. Dans la région des Four Corners. Un banal cambriolage dans une bijouterie fait ressurgir une rumeur : celle d’un vieil indien qui, au fond du Grand Canyon, ferait du troc avec des gemmes de grande valeur. Et, de fait, plusieurs diamants très purs ressurgissent brusquement, attirant sur place une jeune femme de New York à la recherche des ossements de son père. Celui-ci, négociant en pierres précieuses, a trouvé la mort plusieurs années auparavant lors d’un crash aérien, juste au-dessus du Grand Canyon. De son côté, un jeune hopi, Billy Tuve, vient d’être arrêté en possession d’un diamant qui pourrait provenir du vol de la bijouterie. La police tribale Navajo mène l’enquête avec l’aide de Joe Leaphorn, retraité. Joanna cherche le squelette de son père. Et, l’esprit gardien des hopis, Masaw, est appelé l’homme squelette… Will Argunas a choisi d’adapter un roman de Tony Hillerman dont les personnages fétiches sont les enquêteurs de la police tribale navajo. Si l’intrigue reste classique, une chasse aux diamants, le traitement l’est moins. Comme Hillerman, Argunas met l’accent sur la personnalité des protagonistes prêts à tout pour découvrir la vérité. Cela devient presque une étude de caractères. L’auteur travaille par flash-back, ce qui entretient l’intérêt du récit. En effet, le passé refait surface et il faut des indices pour aboutir à un résultat. Avec un trait hachuré, Argunas illustre fort bien cette passionnante histoire aux couleurs bien enlevées. 

     

    Une enquête passionnante dans les Four Corners…

     

    ?>