BD : Libérale attitude

Les critiques BD
  • Pluttark
  • Casterman ©

  • La crise est là ! Rions des effets pervers du libéralisme économique qui nous tue. Un chef d’entreprise fait visiter son usine où des ouvrières chinoises cousent des vêtements. Il souligne les formidables progrès opérés du côté de l’environnement : à chaque fois qu’une employée meurt d’épuisement, ses restes sont recyclés sous forme de compost 100% biologique ! L’homme est un libéral pour l’homme dit Pluttark qui nous livre un pamphlet bien critique et sarcastique. Bienvenue dans un monde où les riches vivent au soleil et les pauvres meurent au turbin, bienvenue dans un monde où les patrons font grève pour obtenir la suppression du SMIC, où les stagiaires sacrifient leur vie pour leur entreprise, où il faut courir très vite pour mériter sa prothèse de hanche. Poussant jusqu’à l’absurde et dans tous les domaines la logique de l’ultralibéralisme décomplexé, Libérale attitude, concentré de cynisme appliqué, est d’une méchanceté drôlatique, d’une cruauté désopilante tout en faisant preuve d’un réalisme douloureux. C’est méchant, c’est con, c’est bon. Les flèches de Pluttark font mouche à tous les coups. Le trait simpliste de l’auteur convient parfaitement au propos. Il en accentue même le délire et l’aspect hilarant. On en redemande…

    La crise, tout le monde en parle, voici la BD pour que tout le monde en rie !

    Acheter :

    Laisser un commentaire