BD : Lulu, femme nue Second livre

Les critiques BD
  • Davodeau
  • Futuropolis ©

  • Femme d’une quarantaine d’années, Lulu est lasse d’être mère au foyer et fatiguée de s’occuper seule de ses trois enfants. Après un entretien d’embauche infructueux, elle décide de prendre le large. Déboussolée, Lulu s’est mise à errer dans les rues. Elle s’est liée d’amitié avec Marthe. Au bout de quelques semaines de complicité, elle a décidé de rentrer chez elle. Mais avant, elle a eu envie d’aider quelqu’un à son tour… Lulu, Femme Nue raconte la crise existentielle d’une femme. Lulu décide de tout plaquer. Etienne Davodeau montre ici un talent inné de conteur. Lulu devient un personnage touchant par son désir de vivre un bonheur simple. Davodeau parvient à transmettre toute une palette d’émotions qui font la beauté du récit. Les dialogues reflètent ceux de la vie quotidienne: simples, pertinents et drôles. La technique des flashs back et le fait de donner la parole aux amis de Lulu créent un dynamisme propre au récit. Dans le Second livre, Lulu poursuit sa remise en question faite de souffrances et de joies. Elle sait qu’elle va devoir rentrer mais elle veut faire profiter une autre femme de son changement. Avec sensibilité, Davodeau fait la chronique sociale de gens ordinaires. Et, c’est émouvant. Jusqu’au dénouement un peu dramatique. Le traitement graphique est d’une grande simplicité: sobre, expressif et tonique. Le trait incisif exprime avec justesse les émotions des personnages.

    Cette chronique douce-amère procure une joie simple et apaisante…

    Acheter :

    Laisser un commentaire