BD : Médée T1 La Toison d’or

Les critiques BD
  • Ersel & Renot
  • Casterman ©

  • Février 1934 – Marche-Les-Dames. Le Roi Albert 1er fait une chute mortelle sous les yeux d\’une mystérieuse jeune femme qui ne lui porte pas secours. Il s\’agit de Médée ! 1938 – Rome. Mussolini règne en Italie. Un évêque du Vatican confie une mission de confiance à Jason, un jeune prêtre. Il lui demande de retrouver en Allemagne l\’Evangile de Judas Iscariote qui aurait rencontré Médée. A Berlin où les nazis sont au pouvoir, Reinhard Heydrich, chef de la Gestapo, cherche le même codex. Pendant la Nuit de Cristal, Médée sauve le document des flammes. Pourquoi cet acharnement à retrouver cet Evangile apocryphe ? Quel pouvoir donne-t-il à celui qui le détient ? Sur une idée d\’Ersel, le scénariste Renot  imagine une intrigue étonnante. Médée serait venue sur terre pour aider à l\’accomplissement d\’un rite avec un descendant de Jason. Judas aurait été un amant de Médée. Son Evangile mettrait en cause les bases de l\’Eglise catholique et permettrait à ses détenteurs de justifier une croisade contre les juifs. Associer ainsi Médée, Judas, l\’Ordre de la Toison d\’or a pour résultat une histoire difficile à comprendre. Cela demande au lecteur une connaissance approfondie de la mythologie, des saintes écritures et de l\’histoire de l\’Ordre de la Toison d\’or. Esotérisme, surnaturel, fantastique viennent au secours d\’un scénario complexe mais fort bien servi par le graphisme irréprochable d\’Ersel.

    A déconseiller à ceux qui aiment les intrigues classiques…

    Acheter :

    Laisser un commentaire