BD : Nietzsche

Les critiques BD
  • Le Roy & Onfray
  • Le Lombard ©

  • Friedrich Nietzsche naît à Roecken en Allemagne en 1844 dans une famille pastorale luthérienne. Très jeune, il s\’interroge sur la nature de Dieu. Entré au collège de Pforta, il s\’angoisse sur son avenir. A Bonn, il étudie la philologie. A Leipzig, il découvre les enseignements de Schopenhauer et ce sera le début de sa vocation de philosophe. Il développe des relations avec Wagner. A 24 ans, il est nommé professeur de philologie à l\’Université de Bâle. Il n\’a que deux élèves et cela le tourmente. C\’est un être torturé qui vit un peu en marge de la société. Son état de santé précaire lui donne un caractère ombrageux… L\’écrivain philosophe Michel Onfray avait conçu un scénario intitulé L\’Innocence du Devenir destiné au cinéma. Ce récit fidèle du chemin vers l\’Absolu que fut la vie de Nietzsche n\’a jamais vu le jour sur grand écran. Mais, Maximilien Le Roy s\’est emparé de l\’oeuvre pour l\’adapter en BD. Le Roy a effectué seul le travail d\’adaptation assurant à la fois le scénario et la partie graphique. Celle-ci s\’avère superbe. Des planches sans dialogues traduisent parfaitement le désarroi de Nietzsche. Avec un trait plus réaliste qu\’à l\’accoutumée, le dessinateur fait preuve de beaucoup de sensibilité. En ce qui concerne la biographie elle-même, il est juste de dire qu\’elle n\’est pas d\’un abord facile pour celui qui ne connaît pas un peu Nietzsche et son oeuvre.

    Un ouvrage qui constitue malgré tout une bonne base pour appréhender Nietzsche.

     

    Acheter :

    Laisser un commentaire