BD : Ogres, tome 1 – Chasse à l\’Ogre

Les critiques BD
  • A. Alwett, Iggy et L. Alizon
  • Soleil ©

  • Et ce ne fut pas une révolte mais une révolution ! Malgré leurs haricots magiques, les Ogres qui régnaient sur le monde en cultivant leurs troupeaux d’hommes à manger furent exterminés jusqu’au dernier. Dirigés par les Nécrates, des humains à moitié morts et décomposés, aidés par une armée de Goules, les humains reprirent leur destin en mains. Du moins, ils le crurent car les Nécrates s’imposèrent vite comme nouveaux dirigeants et si les humains n’étaient plus dévorés, ils pouvaient être « engoulés » suivant les caprices des Nécrates.

     

    Un siècle plus tard, alors que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes nécrates, un ogre est découvert… Employée dans une parfumerie où elle reçoit plus de coups de fouets sur le séant (qu’elle a d’ailleurs fort joli) que d’augmentation de salaire, la jolie Hémacyte va faire équipe avec un futur Nécrate. La traque est lancée…

     

    Encore de l’heroic fantasy ? Oui, mais de la bonne avec une bonne dose de loufoquerie bien plaisante. Au lieu de nous narrer une nouvelle fois les aventures d’un adolescent boutonneux, les auteurs nous livrent une jeune fille en pâture ! Hémacyte est l’anti-héros type. Un bon début de série avec un volume où nous allons de surprise en surprise. Très prometteur pour l’avenir si le rythme se maintient.

     

    ?>