BD : Opération Vent printanier T2

Les critiques BD
  • Wachs Richelle
  • Casterman ©

  • Le 17 juillet 1942, la police française procède à l’Opération Vent printanier. Ce nom de code désigne la Rafle du Vélodrome d’Hiver à la suite de laquelle 13152 juifs furent arrêtés et déportés vers les camps d’extermination. Les parents de Lucien, un affairiste, sont emmenés, mais il parvient à sauver sa soeur. Préoccupé, Lucien  se fâche avec son amie Charlotte qui ne sait pas qu\’il est juif. Il cherche à quitter la France. Sans savoir que c\’est l\’ami de sa fille, le père de Charlotte le prévient qu’il va être arrêté et lui sauve la vie. Dégoûté par les méthodes de sa hiérarchie, il prend une décision courageuse: celle de quitter la police…  Centré sur la Rafle du Vélodrome d\’Hiver, le diptyque Opération Vent printanier s\’achève ici de façon tragique et pose la question de l\’engagement individuel des personnages qui ne sont ni des héros, ni des salauds.  Philippe Richelle s\’attache à montrer les réactions combien humaines de chacun devant la montée de l\’hystérie anti-juive. Il stigmatise le comportement de la police française qui a collaboré avec l\’occupant de manière trop zélée. Avec son trait épais et expressif, Pierre Wachs restitue fort bien Paris sous l\’occupation avec un souci particulier pour la véracité historique. Il croque une galerie de personnages attachants auxquels le lecteur peut facilement s\’identifier.

    Un diptyque qui intéressera tous les passionnés de la seconde guerre mondiale et les lecteurs qui aiment les histoires fortes…

    Acheter :

    Laisser un commentaire