BD : Père et fils Lucien T10

Les critiques BD
  • Margerin
  • Fluide Glacial ©

  • Avec sa banane grisonnante, Lucien a la cinquantaine et est maintenant père de famille. Tandis que sa femme, Marilou, ne jure que par internet, sa fille, Lucille, s\’habille punk. Son fils, Eddy, lit la presse people. Quand sa fille reçoit des amis à la maison, Lucien voit ses bières disparaître. Contrarié, il veut mettre dehors cette bande de punks hystériques, mais il change d\’avis devant les compliments des amies de Lucille ! Il a de longues discussions avec Eddy qui admire la vie des vedettes. Lucien prône les anciennes valeurs. Mais, Eddy a le dernier mot ! Elle est loin l\’époque où Lucien était guitariste dans un groupe de rock. Il est loin le temps des plans galères souvent foireux. Frank Margerin fait apparaître Lucien pour la première fois en 1979 et l’abandonne en 2000. Il nous fait alors languir huit ans avant de reprendre son personnage fétiche qu\’il fait vieillir. Dans Père et fils, il met en scène, avec son humour décapant, le conflit des générations dans lequel Lucien, symbole de la jeunesse des années 80, est le plus souvent tourné en ridicule. Ce recueil d\’histoires courtes aux chutes hilarantes provoque souvent des moments de pure drôlerie. Ce sont des gags désopilants où Margerin excelle, bien servi par son graphisme gros nez et caricatural. Comme les huit premiers tomes de la série viennent d\’être réédités, les jeunes pourront découvrir ce héros un peu ringard et indémodable.

    Un pur moment de plaisir à passer en compagnie d\’un charmant vieux rockeur…

    Acheter :

    Laisser un commentaire