BD : Pierre Tombal T25 – Mis en orbite

Les critiques BD
  • Cauvin & Hardy
  • Dupuis ©

  • Tous les domaines sont un commerce, y compris celui de la mort.Nous avons d’un côté les cimetières qui n’ont plus la cote. Ils reçoivent de moins en moins de visiteurs et subissent les attaques de profanateurs de tombes à la recherche de biens précieux enterrés avec les défunts. De l’autre coté, nous avons les crématoriums, qui ont l’avantage d’économiser de l’espace en réduisant les morts à un tas de cendres et poussières. Ce qui évite également aux familles endeuillées la corvée de la visite dominicale et l’achat annuel de fleurs en plastique. Mais ces soucis matériels n’intéressent pas La Mort, trop lassée par son propre travail. Il faut dire que jamais, ou si rarement, un client se réjouit de sa venue. Cauvin et Hardy réussissent à imaginer

    des scènes comiques là où il ne devrait y avoir que du recueillement et des larmes. Ce n’est pas de l’humour noir, juste une idée fixe de transformer des scènes habituellement sinistres pour nous autres simples mortels en une partie de rigolade.

    C’est toujours et plus que jamais un plaisir que de lire un album de Pierre Tombal.

    Acheter :

    Laisser un commentaire