BD : Profesor Furia « Manuel d’élégance et de savoir-vivre »,

Les critiques BD
  • Witko et Frissen
  • Les Humanoïdes associés ©

  • La couverture annonce clairement la couleur. Echappé de la série Lucha Libre, le plus turbulent et nauséabond catcheur de la galerie d’excités de Jerry Frissen nous livre ici l’intégrale de ses aventures. Vous qui lirez ceci, soyez prévenu : vous ne sortirez pas indemne du « Manuel d’élégance et de savoir-vivre ». Pas plus élégant non plus. Goujat s’il en est, le Profesor Furia multiplie en effet les affronts envers la gente féminine, les SDF, le troisième âge, les compagnies d’assurance… Sans oublier ses pauvres apprentis catcheurs, à qui il apprend d’ailleurs tous les mauvais coups, mais jamais de prises de catch. Tout cela pour usurper argent, nourriture, ou assouvir les autres vices de sa pitoyable existence. Et ce ne sont pas les tentatives ratées qui manquent. Mais le naturel revient vite au galop, et la fameuse devise du prof – « il y a moyen de se faire les sept péchés capitaux d’un coup » – reste le chemin de croix de ce recueil de gags foutraques.
    Loin de chercher à faire la psychanalyse de leur anti-héros, Witko et Frissen prennent semble-t-il un malin plaisir à laisser pleinement s’exprimer la personnalité déviante du Profesor Furia. Et reconnaissons-le, ce « Manuel d’élégance et de savoir-vivre » pousse assez loin dans la perversité et la cruauté. Certains reprocheront peut-être à la BD son côté trop subversif, qui flirte parfois avec le blasphème. Mais mêmes ceux-là auront du mal à rester insensibles à son humour corrosif. Un conseil tout de même : comme avec une bonne bouteille de tequila, consommez les sketches du Profesor avec modération, non y ajouter une bonne dose de second degré.

    ?>