BD : Quand j’étais Star

Les critiques BD
  • Peyraud & Villard
  • Casterman ©

  • Le dessinateur Peyraud met en scène la vie de Villard en adaptant plusieurs de ses livres. Villard écrit des livres de poèmes, des polars et il est aussi un peu détracter tant du cerveau que sexuelle. C’est drôle, jamais sombre même quand c’est limite macabre. On y apprend entre autres comment tuer sa tata avec du flanby et comment il fait, avec sa femme, remplir la vitrine d’un libraire avec le dernier livre qu’il a écrit en posant juste une innocente question sur sa possible position antisémite… A la fois sympathique et détestable, le personnage (fictif ?) de Villard ne laisse pas insensible.

    C’est en cela que l’on reconnaît le talent d’un auteur. Savoir mettre en avant ces défauts et les agrandir de manière non présentable socialement en ce moquant du « que- dira-t-on » n‘est pas donner aux premiers venus.

    Ce livre a sa place dans la collection écritures de Casterman. C’est un bon choix. D’une lecture légère avec un dessin accrocheur mais laissant la place ouverte à toutes les imaginations les pages se tournent, se lisent sans déception aucune. C’est vrai qu’ au départ on n’attend rien d’autre qu’un bon moment de détente. Mais ce livre offre plus que cela. C’est une rencontre avec les mœurs d’un homme de notre époque qui grandi et vieilli avec nous. Entre deux souvenirs d’enfance on comprend peu à peu que le plus important est de vivre et de profiter de ce que l’on peut avoir sans regretter le reste (même si les autres auteurs ont plus de succès que soi-même).

    Villard est aussi l’auteur du livre « Rouge est ma couleur » qui est sortie en bd chez Casterman en 2005.

    Acheter :

    Laisser un commentaire