BD : Renée

Les critiques BD
  • Debeurme
  • Futuropolis ©

  • Lucille est retournée vivre chez sa mère. L’anorexie semble être un mauvais souvenir, mais ses démons du passé n’en continuent pas moins de la hanter. L’absence du père, parti du jour au lendemain lorsqu’elle avait 11 ans, est toujours une souffrance, et les quelques explications arrachées à sa mère ne la réconfortent pas. Et, il y a aussi l’absence d’Arthur, qui est en prison, pour meurtre. Il lui manque terriblement et les quelques visites qu’elle peut lui rendre au parloir ne comblent pas ce vide…Six ans après Lucille, Renée interrogera, dérangera et bouleversera les lecteurs. C’est un récit âpre, violent, sans concession, tout en justesse, pudeur et émotion. Ludovic Debeurme ne joue pas le jeu du pathos ou du désespoir, au contraire, il met en lumière la subtilité et la complexité des sentiments humains, il sait faire surgir l’énergie, la tendresse et l’amour qui permettront à ses personnages en perdition de renaître. C’est Arthur sans la connaître qui lui rendra sa liberté, celle d’être heureuse de vivre. C’est Renée qui sauvera Lucille d’’une énième chute… Bien que simple, le graphisme épuré sert très bien le scénario.

     

    Un pavé de 464 pages qui mérite largement le détour…

     

    Acheter :

    Laisser un commentaire