BD : Ric Hochet T77 Ici 77

Les critiques BD
  • Tibet & Duchâteau
  • Le Lombard ©

  • Pour sa 77ème enquête, Ric Hochet se trouve aux prises avec un fou dangereux alors qu\’il a accepté avec Nadine de jouer son propre rôle dans une série télévisée, Le démon de minuit. Alain Carcetti, un des premiers rôles mis au chômage par la production, part en règlant ses comptes avec son remplaçant Paul Darcy.  Pour éviter que Carcetti nuise au tournage, le producteur Lamberto propose à Ric de l\’interviewer. Au cours de la rencontre, Carcetti est abattu par un individu déguisé… Cette fois, Ric doit faire face à un vrai malade mental qui semble accumuler les meurtres sans raison bien précise. Riche en coups de théâtre et en rebondissements, l\’énigme propose un suspense qui atteint son paroxysme lors du dénouement surprenant. Toutefois, on se demande comment Ric et Nadine ont pu accepter de tourner dans cette série minable. Par ailleurs, on ne comprend pas bien pourquoi Ric accepte de faire la fausse interview de Carcetti pour le piéger. Mais, ces détails n\’empêchent pas cet album de nous offrir une histoire à l\’action trépidante. Bien secondé par Frank Brichau, Tibet nous régale avec son trait réaliste et élégant. Par ailleurs, sous forme de polar à paraître (Reconnaissance de Meurtres), Duchâteau a écrit Un autoportrait de Ric où il dévoile les origines du héros. Ric y raconte sa première enquête. Une façon de fêter ses 55 ans !

     

    La dernière enquête de Ric Hochet nous offre un pur moment de bonheur et on espère que la série va se  poursuivre avec un autre dessinateur…

     

    Acheter :

    Laisser un commentaire