BD : Ric Hochet T78 A la poursuite du Griffon d’Or

Les critiques BD
  • Tibet Duchâteau
  • Le Lombard ©

  • Suite à un appel anonyme, Ric Hochet et Nadine se retrouvent au bois de Priamont.  Ils découvrent un homme attaché à un arbre la ceinture bardée d’explosifs. Ric n’a pas le temps d’agir que l’homme explose ! C’était Calewski, un chasseur de trésor, engagé dans le jeu du griffon d’or. Une chasse organisée par le baron Barney  dont le but est de trouver une antiquité chinoise, le Griffon d’Or… Publié dans des circonstances très spéciales à cause du décès à 78 ans du regretté  Tibet, l’album va surprendre les fans. Il se présente en noir et blanc avec, à chaque page, le crayonné et en face la page encrée. A la fin se trouve un résumé des planches non dessinées par ce créateur prolifique. Le scénariste André-Paul Duchâteau (85 ans) livre à la fin le dénouement d’une intrigue palpitante. Pour ce 78ème épisode, Duchâteau nous emmène dans une fabuleuse chasse au trésor où tous les personnages sont des coupables possibles. Si l’intrigue est classique, le traitement ne manque pas de coups de théâtre et de rebondissements. Avec la capture de Ric, le suspense monte crescendo jusqu’à la fin. Mais, pour que la sauce prenne, il fallait un grand artiste pour donner vie aux personnages. A savoir Tibet. Il était un des dessinateurs les plus doués de sa génération. Avec son trait fin et élégant, il nous fait vibrer dans les scènes d’action comme dans les moments plus intimistes. Déjà, il nous manque…

    Une enquête passionnante qu’on lit avec un parfum de tristesse…

    Acheter :

    Laisser un commentaire