BD : Ric Remix

Les critiques BD
  • Tibet Duchâteau Vandermeulen
  • Le Lombard ©

  • Chapitre 1 Des échanges : sur quatorze planches, Ric Hochet reçoit des coups, encaisse, fait des chutes, se noie et se retrouve pendu ! Chapitre 2 Prise de conscience : sur quatre planches, c’est à Ric de donner les coups. Chapitre 3 Vengeance : sur dix planches, festival de coups de feu de la part de Ric. Chapitre 4 Retournement de situation : sur cinq planches, Ric est drogué. Chapitre 5 Hic Jacet Ric : sur cinq planches, Ric reçoit des projectiles et meurt pour mieux renaître. Toutes les cases sont tirées des 78 albums de Ric avec des dessins de Tibet et des dialogues d’A.-P. Duchâteau. L’auteur de ce détournement artistique (remix) censé faire rire est David Vandermeulen. Il s’essaie à un exercice de style qui vise à créer une nouvelle histoire de Ric (à partir de celles parues) et qui cherche à nous faire rire. Si le remix est bien là, cette démarche intéressante ne fonctionne pas. L’histoire racontée étant forcément décousue et sans intrigue. Juste une suite du même genre de vignettes juxtaposées. Et, pour le rire, on se permettra juste un sourire. Ce genre de démarche intéresse davantage L’OuBaPo (l’Ouvroir de Bande Dessinée Potentielle) dont l’exercice du détournement constitue en effet une contrainte formelle traditionnelle.
    Pour les fans de Ric Hochet…

    ?>