BD : Rubine T11 Photo de classe

Les critiques BD
  • Di Sano & Mythic & Walthéry
  • Le Lombard ©

  • Etats-Unis. Benjamin Rhodes étrangle sa maîtresse. Ailleurs, un groupe d\’écoliers arrive au bord d\’un lac gelé. Un garçon est poussé dans un trou d\’eau et se noie. Ses copains ne font rien pour le secourir et se mettent d\’accord pour ne rien dire. Mais, un élève a tout filmé. Dix ans plus tard, les camarades du défunt reçoivent une cassette video reprenant la scène. Ils deviennent la proie d\’un maître chanteur. Mystérieusement, les victimes du chantage sont assassinées. Suite dans le «Le lac Wakanala». Walthéry a créé le personnage de Rubine en 1993. Comme il n\’avait pas le temps de l\’exploiter, il l\’a confié au dessinateur Dragan de Lazare, un serbe plein de talent dont le trait était proche du sien. Le scénariste Mythic livre ici une intrigue des plus classiques: un amant qui perd les pédales, un film accusateur, un chantage et un redoutable tueur. Inspirée des romans et films policiers, l\’histoire paraît suffisamment complexe pour éveiller la curiosité et susciter un certain suspense. Toutefois, les personnages manquent un peu de crédibilité. Bruno Di Sano a repris la partie graphique et s\’en sort de façon très honorable. Ce dessinateur d\’histoires coquines prouve qu\’il n\’est pas seulement capable de crayonner des jolies filles car il excelle dans les décors et les portraits des personnages secondaires.

    La belle rousse attend son heure pour démasquer le coupable. Rendez-vous au prochain épisode en espérant voir un peu plus l\’héroïne qui brille par son absence !

    Acheter :

    Laisser un commentaire