BD : Sisco T1 Ne tirez que sur ordre !

Les critiques BD
  • Legrain & Benec
  • Le Lombard ©

  • France. De nos jours. Certains meurtres resteront à jamais impunis, étouffés au nom de la raison d’Etat. Sisco Castiglioni fait partie de ces hommes de l’ombre qui huilent les rouages de la politique à coups de 9 mm. Il est un des meilleurs dans sa spécialité. Son dernier ordre en date: réduire au silence un conseiller du Président de la République qui s’apprête à témoigner dans une affaire embarrassante. Mais, un témoin inopiné, Maretti, un laveur de vitres, surprend l’exécution et enregistre la scène sur son GSM. Dès les premières planches, on se retrouve plongé au coeur de l’action. De par son trait réaliste et ses décors quasi photographiques, le dessinateur Thomas Legrain parvient à nous faire vivre des moments palpitants et à nous faire entrer efficacement dans le récit. Mais, Sisco n’est pas vraiment le style de héros qu’on a l’habitude de voir: cynique, blasé et indifférent à la souffrance d’autrui, il incarne une image cruellement vraie de la politique et des agents secrets. Le scénariste Benec a basé son intrigue sur un fait réel. Il semble justifier les choix  de l’acteur principal qui a compris les enjeux du pouvoir et le concept de la loi du plus fort… Séduit par les personnages et les dialogues, Legrain s’est appliqué, avec succès, à rendre ses personnages moins figés.

    Ce thriller politique atypique et passionnant se lit d’un trait comme un ouvrage de Ken Follett…

    Acheter :

    Laisser un commentaire