BD : Sorcelleries T2 Que la lumière soit fête

Les critiques BD
  • valéro & Guarnido
  • Dargaud ©

  • Dans le précédent tome, les fées ont perdu un de leur bébé fée. Elles sont donc à sa recherche à travers tout le royaume des fées mais aussi dans le royaume des lutins, celui des archers et celui des êtres de grande taille mais au cerveau minuscule. Quant au royaume des sorcières, c\’est la reine des fées qui va s\’en charger. Hazel, le bébé perdu, se trouve être recueilli par trois sorcières pas si méchantes que cela. L\’arrivée de ce bébé n\’est qu\’un des nombreux bouleversements qui vont survenir dans la vie des sorcières. En effet le mari de Panacéa, un mortel, à choisi d\’offrir au Royaume des sorcières à la fois le meilleur et le pire du confort moderne : l\’électricité, l\’électroménager et surtout la télévision !

    Voilà qui pose les bases d\’une Grande guerre qui va se tenir entre les sorcières et les fées.

    Plaisant à lire, ce deuxième tome de Sorcelleries enchaine les situations drôles et pleines de bons sens. Une histoire simple et efficace qui augure qu\’une bonne série vient de naitre. Vous pouvez lire « Que la lumière soit fête », vous ne serez pas déçus. On y retrouve une touche à la Walt Disney où le dessin oscille entre le dessin animé et la bd. Un troisième tome est déjà en préparation.

    Acheter :

    Laisser un commentaire