BD : Sorcières, Tome : 2, Hypathie

Les critiques BD
  • Greiner et Pécoult
  • Dupuis ©

  • Alexandrie, 415 après J.C. Hypathie semble cumuler les difficultés à plaisir. Femme superbe elle a aussi le gros défaut d’être intelligente et de savoir réfléchir. Dans un monde méditerranéen suintant la testostérone, c’est un gros handicap. Savante et philosophe Hypathie est l’amie et la conseillère du préfet. Mais, si à Rome l’empereur s’est converti à la nouvelle religion, Hypathie les rejette toutes en bloc au profit de la quête scientifique. Une attitude qui séduit la population de la cité et déplait fortement au patriarche Cyrille qui veut imposer le christianisme par tous les moyens y compris la violence…

    Une nouvelle collection où des femmes parlent d’un type de femme particulier : la sorcière. Avec la volonté avouée de briser les clichés, les sorcières mises en scène ici ne chevauchent pas de balai et n’ont pas le nez crochu, les auteures déclinent le thème de façon magistrale. Basée sur des fait historiques, l’histoire d’Hypathie a été adaptée au cinéma par Amenabar dans le film « Agora ».

    Acheter :

    Laisser un commentaire