BD : TAÏGA ROUGE T1

Les critiques BD
  • Perriot & Malherbe
  • Dupuis ©

  • Ferdynand Ossendowski n’a pas de chance. Lui qui était le premier lors de la révolution rouge à prendre la défense des rouges, lui qui a applaudi bien fort la prise de pouvoir de Lénine, cet homme vient de se faire condamner à mort par un commissaire politique qui n’a pas vraiment apprécié les origines du malchanceux. Il ne trouve sa survie que dans la fuite. Mais son chemin passe par les fôrets de Transbaikalie qui sont tout sauf accueillantes. Lors de son périple, il va croiser l’armée rouge puis l’armée blanche avec qui il va sous la contrainte devoir s’allier. Mais il va surtout faire la rencontre d’un représentant du peuple Uriahays, célèbre pour leurs aptitudes en cavalerie et dans le maniement des armes.

    Vincent Perriot au dessin traduit d’un coup de crayon formidable le scénario écrit par Arnaud Malherbe qui ne laisse aucun moment de repos à son héros ni au lecteur. On ressent la froideur de l’hiver russe et la chaleur des durs combats entre des hommes se confrontant pour des idéologies différentes.

    Il s’agit de la découverte de l’été 2008.

    Une édition spéciale de cet album, au tirage limité, est présentée sous jaquette. Elle contient un cahier supplémentaire de six hors textes et des dessins inédits.

    Acheter :

    Laisser un commentaire