BD : The Agency

Les critiques BD
  • Paul Jenkins & Kyle Hotz
  • Bamboo édition, collection Angle Comics

  • Cette édition regroupe les tomes 1 à 6 des éditions originales, et couvre une histoire complète.

    Le futur.

    Le monde s’est coulé dans le flux de l\’information. Livré à eux même, les jeunes se sont laissés aller à la criminalité qui atteint maintenant les 100%. Les grandes villes n\’ont pour seul recours que de faire appel à « l\’agence », une société de sécurité qui se fait payer pour résoudre les crimes. Et qui les résous bien !

    La meilleure équipe de l\’agence formée de Siouxe, la télépathe, de David, le profiler, de Quarter, le négociateur, de Kerrick un être génétiquement exceptionnel et de Virtuelle, une femme cybernétiquement modifiée, est appelée pour résoudre une enquête importante. Un tueur en série sillonne les rues de la ville… Reprenant les techniques d’un autre connu pour être des plus abominables, « l’homme de Dieu »…

    Mais l\’affaire se complique, le tueur semblant être capable de prédire chacune de leurs actions et de les anticiper. Le prédateur et la proie se confondent, les inspecteurs se mettent à craindre pour leur vie… Parviendront-ils à arrêter l’assassin et à démêler cette enquête?

    Le comics est beau, le trait est net et plutôt agréable à regarder… On sent le talent et la maturité autant du dessinateur que du scénariste. Comme souvent dans les comics le dessin est assez élaboré. Le jeu des ombres aide à rendre l’ambiance glauque de la ville.

    Un style incisif, un polar SF dans un monde « gibsonien » où l\’on prend plaisir à suivre les personnages, je ne peux que vous recommander de foncer l\’acheter!

    Acheter :

    Laisser un commentaire