BD : Tous à Matha

Les critiques BD
  • Jean-Claude Denis
  • Editions Futuropolis ©

  • Banlieusard, Antoine a seize ans en 1967. Son horizon ? le bahut, les copains, la musique, il est guitariste dans un groupe de rock et les filles. Une fille surtout, Christelle dont il est amoureux fou… La bande – exceptionnellement avec Christelle – va passer les vacances d’été à Matha. Mais son père a toujours refusé qu’il parte seul alors, aller camper avec les copains, ce n’est pas évident. Il va manœuvrer malin pour décrocher ce séjour…

    1967, les pavés sont sur la plage et si \ »la France s’ennuie\ » elle ne se dresse pas encore contre un carcan social trop rigide. Il n’y a pas d’affrontement spectaculaire dans ce récit intimiste et partiellement autobiographique, où J.- C. Denis nous montre avec tendresse les premiers élans d’un adolescent. C’est une  peinture du quotidien où est finement décrite la relation ambiguë qui unit Antoine à son père et celle –tendre– qui le lie à Christelle. Le tout est souligné par un dessin agréable aux couleurs bien en harmonie avec le propos.

    Acheter :

    Laisser un commentaire