BD : Tramp T10 Le cargo maudit

Les critiques BD
  • Kraehn & Jusseaume
  • Dargaud ©

  • 1952. Rouen. Après l’Indochine où il a hérité d’un pactole, le capitaine Yann Calec décide de devenir un commandant indépendant. Il rachète un liberty ship pour en faire un navire de commerce, le Pierrick. Au moment où il recrute son équipage dans un café, « Le lieu jaune », il refuse d’engager un certain Morrand. A sa sortie, Yann est interpellé par les sbires du rejeté. Chez lui, avec sa femme Rosanna et sa fille Inès, un pavé est jeté par la fenêtre avec un billet le traitant d’exploiteur… Le scénariste Jean-Charles Kraehn nous revient avec un one-shot avant de commencer un nouveau cycle de Tramp. Il nous propose un super polar où son héros devient enquêteur. Il va semer des indices tout au long de cette intrigue policière. Yann comprendra bien assez tôt pourquoi son bateau est un cargo maudit. Kraehn fixe à merveille l’aventure dans les années 50. Il montre les difficultés qu’il y a, à l’époque, pour armer un navire comme indépendant. Le suspense ne fait que monter pour arriver à son paroxysme au terme du récit. Sans Patrick Jusseaume, qui adapte à sa façon la ligne claire, Tramp ne serait pas cette formidable aventure. Sa reconstitution historique des années 50 est parfaite. Son trait fin, réaliste et élégant, crée une galerie de personnages attachants ou répugnants. Il parvient à créer une atmosphère angoissante au récit par ses gros plans et son talent…
    Un épisode palpitant d’une série devenue incontournable. Un classique à ne pas manquer !

    Acheter :

    Laisser un commentaire