BD : Washita T5

Les critiques BD
  • Labourot Gauthier Lerolle
  • Dargaud ©

  • La tribu des Ani-Yunwiya, des indiens Cherokee, vit en harmonie avec la nature et les animaux. Mais, voilà que les daims véhiculent une étrange maladie qui se manifeste par des taches noires sur leurs corps. Equani, le guerrier le plus valeureux, est chargé de trouver la source du mal. Les dieux de la forêt décident de tuer Equani qui leur a menti. Ce dernier part plaider sa cause. Il trouve les dieux en train de débattre de la nécessité d’une guerre contre les humains. Mais, Equani leur fait comprendre que la maladie a été créée pour tuer Washita par Uktena, un python. Les dieux sont divisés. Le daim et l’ours donnent leur soutien à Equani. Les autres partent en guerre. Une guerre sanglante dont l’enjeu est Washita… Cet opus livre au lecteur le dénouement surprenant de l’histoire qui donne raison aux dieux de la forêt mais aussi aux hommes. Légende, textes sacrés, expliquent le forfait des serpents. Washita a été victime d’une vengeance. Equani va lui permettre de retrouver l’équilibre des choses. On retrouve le thème du sacrifice à travers un récit de toute beauté. Mêlant histoire d’amour et fantastique, l’intrigue, extrêmement bien documentée, met en scène des personnages qu’on trouve très vite attachants. Cet épisode fait la part belle aux sentiments et aux émotions. C’est de la haine qu’on voit chez tous quand la violence se déclenche. C’est de l’amour qu’on voit dans les yeux de Washita quand tout est consommé. Et, le cours du récit prend une tournure surprenante quand Equani reçoit une vision qui va amener à faire de lui un héros.
    Une fin de cycle époustouflante qui invite à relire toute l’histoire…

    ?>