BD : XIII T20 Le jour du Mayflower

Les critiques BD
  • Jigounov & Sente
  • Dargaud ©

  • Connaissant désormais son identité, Jason Mac Lane, alias XIII, consulte une psychiatre pour retrouver la mémoire. Elle l’envoie chez un spécialiste. Chez lui, Jason est attendu par Julianne qui travaille pour une milice privée. Il l’éconduit. A Augusta, le spécialiste en cellules neuronales le soumet à une expérimentation. La séance est une réussite… Le scénariste Jean Van Hamme et William Vance avait bouclé définitivement le cycle de XIII en vingt albums. Tout était dit ou presque. En effet, l’identité de XIII était livrée à la fin. Mais, il y avait une faille, un trou béant : Jason restait amnésique. D’où l’idée géniale d’Yves Sente : un cycle pour lui faire retrouver la mémoire ! Sente relève brillamment le défi. Cela démarre au petit trot. Sente installe ses personnages. Jason, devenu citoyen ordinaire, ne demande qu’à retrouver ses souvenirs. Sans faire de vagues… Mais, de nombreux incidents vont le remettre dans la situation d’un fuyard et d’un suspect. La, Sente fait très fort avec une conjuration millénaire : les conjurés de la fleur de mai. Il y a aussi le manuscrit de Duncan et le voyage du Mayflower. Graphiquement, dans son style, Youri Jigounov remet une copie très conforme à l’univers de Vance. Carré, réaliste, son trait dessine des personnages énigmatiques (avec le côté sexy de Julianne) et des décors parfaitement cadrés.
    Une reprise réussie d’une série culte. On attend la suite avec impatience…

    ?>