Image du post 476

BD : Zoo – T3

Les critiques BD
  • Frank et Bonifay
  • Aire Libre Dupuis

  • La guerre est là, le Zoo retourne peu à peu la nature. Le propriétaire des lieux, Célestin, est parti aider au front mais ne donne plus signe de vie depuis. Manon, Anna et Buggy se retrouvent partagés entre pleurs et abandon. Même les animaux semblent affectés par la disparition de leur cher maître. Célestin est il encore vivant ? Anna, pour couper court à leurs angoisses, finit par partir à sa recherche. Son périple l’amènera jusqu’aux portes de la guerre, où une réponse implacable l’attend…

    Ainsi se termine la formidable aventure du Zoo. Endroit paradisiaque s’il en est, les occupants qui s’y trouvent souffrent pourtant le martyr. Son fondateur est parti, emportant avec lui toute la chaleur de cette péninsule de paix perdue en pleine guerre.

    L’histoire nous prend à la gorge tant elle est chargée d’émotions et de nostalgie. Le récit fait la part belle aux relations humaines, que ce soit l’amour d’un père pour sa fille ou simplement le sentiment d’amitié. Y sont abordés sans fard ni artifices la douleur du deuil mais aussi la bêtise de la guerre, aveugle et criminelle. Pourtant, ce troisième et dernier épisode n’est pas dépourvu d’espoir. On y verra par exemple le personnage d’Anna se sauver elle-même en partant à la recherche de son ami éternel. Manon, quant à elle, prendra un nouveau départ loin des frontières du Zoo. Une fin parfaite pour ce conte humaniste et respectueux de la nature.

    Acheter :

    Laisser un commentaire