Beowulf

Les critiques BD
  • Santiago Rubin
  • Casterman ©

  • La légende de Beowulf est l’un des plus anciens poèmes épiques de la culture occidentale. Cette interprétation du mythe en bande dessinée revisite avec brio le destin fabuleux du guerrier Beowulf, arrivé avec quatorze compagnons sur les côtes du Danemark pour y débarrasser le roi Hrothgar et son peuple du fléau d’un monstre mangeur d’hommes, Grendel. L’exploit est d’autant plus extraordinaire qu’on ne peut combattre Grendel avec épées et armures. Beowulf décidera donc d’affronter la bête entièrement nu ! Ce poème a inspiré le cinéma et la littérature, mais le scénariste Garcia Santiago a voulu se démarquer de ces genres pour coller au texte original. Il met en exergue les combats sanglants menés par Beowulf qui constituent l’ossature de ce roman graphique. Très inventif dans ses choix de cadrage et de narration, le dessinateur David Rubin déploie une solide technique graphique pour exalter la dimension héroïque de cette aventure hors du commun devenue aujourd’hui un classique de la fantasy grâce à plusieurs adaptations successives au cinéma. Rubin multiplie les pépites graphiques et effectue un découpage travaillé. La violence fait penser aux comics américains. L’histoire est sanglante et le rouge la couleur la plus utilisée. Certains détracteurs diront, à tort, que le travail est exagérément simplifié.

    Un sans-faute à grand spectacle…

    ?>