Blake et Mortimer T23 Le bâton de Plutarque

Les critiques BD, Non classé
  • Juillard Schréder Sente
  • Blake et Mortimer ©

  • 1944. La guerre s’achève. Mais, le porte-avions britannique The Intrepid est sur pied de guerre. Le capitaine Francis Blake vient de recevoir un message : une attaque suicide a été lancée par les allemands sur le Parlement britannique. Un escadron de Seafire part descendre le Horten 229. Mais, les anglais ne vont pas assez vite. Blake s’envole avec le Golden Rocket en phase de tests. C’est le seul avion qui peut rivaliser avec l’avion allemand. La bataille est âpre, mais Blake prend le dessus. Il est recruté par le MI6 avec pour mission de faire gagner aux Alliés la guerre mondiale tout en préparant la troisième qui arrive… Yves Sente revient aux origines. Le premier album de Jacobs était « Le Secret de l’Espadon ». Il réalise une intrigue se situant en amont. C’est une réussite ! Dans les textes et les dessins, on retrouve l’essence de la série : de l’espionnage sur fond de guerre technologique. Pour gagner une guerre, la communication joue le rôle principal. D’où l’idée du Bâton de Plutarque déjà utilisé par les Spartiates pour faire passer les messages secrets. Sente soigne les dialogues et les descriptifs pour une lecture plus aisée. André Juillard, assisté par Etienne Schréder, prouve sa maîtrise graphique dans les avions et les décors. Les personnages sont impeccables (même l’infâme Olrik). Ce plaisir se prolonge avec le format à l’italienne de l’album.
    Une réussite…

    Acheter :

    Laisser un commentaire