bob-morane-renaissance-tome-2-village-qui-n-existait-pas

Bob Morane Renaissance T2 Le village qui n’existait pas

Les critiques BD

Voici la suite de la renaissance de Bob Morane. Le tome 1 «  Les terres rares » nous a permis de faire connaissance avec le nouveau Bob Morane, lieutenant de l’armée Française viré de celle-ci pour voir désobéi aux ordres afin de sauver un homme et sa fille. Le hasard de la vie fera que cet homme deviendra plus tard le président du Nigéria et qu’il sauvera à son tour Bob Morane qui deviendra le représentant d’une organisation voulant allier l’éducation avec la technique. Dans le T2 « Le village qui n’existe pas » on apprend la machination  des groupes industriels et de la France afin de prendre le pouvoir sur la population du pays Africain.

Je suis un vieux lecteur de Bob Morane, j’ai purement grandi avec lui. Ses aventures dans le journal Tintin étaient toujours un grand moment car c’était une des rares histoires réaliste du journal. Je pense donc avoir la légitimité d’écrire ce que je pense de cette nouvelle série, de cette suite de Bob Morane. Le créateur de la série, Henri Vernes, a voulu que son travail puisse continuer à exister, c’est un grand cadeau qu’il offre à ses lecteurs. L’éditeur a fait un choix qui semble judicieux. Dimitri Armand pour le dessin, Luc Brunschwig et Aurélien Ducoudray au scénario et Hugo Facio pour les couleurs. Une équipe de choc, ce ne sont pas des amateurs. Et pourtant, quel désastre dans ce deuxième album. Déjà le dessin, informatique et aux couleurs de Photoshop, on ne retrouve dedans  aucune profondeur même dans les plans d’explosions ou des combats, c’est le plat absolu. L’informatique c’est bien pour les planches industrielles. Le scénario n’est pas mieux portant. Autant le T1 nous avait à la fois passionnés et un peu  refroidies face aux changements exercés sur le personnage, autant le T2 est presque une insulte à toute l’œuvre d’Henri Vernes.  Ming, le grand méchant devient le gentil, celui qui se bat pour le peuple contre l’oppresseur. Et puis quoi encore ??? Bob Morane n’est plus qu’un pantin médiatique que l’on arrive à berner simplement. Mais c’est quoi ce délire ? Franchement, si les auteurs auraient réalisé une nouvelle série avec des nouveaux personnages, ils auraient eu le droit de faire de ce qu’il voulait, le dessin restant ce qu’il est le scénario aurait sauvé cette série qui aurait pu prendre n’importe quel nom. Mais là on parle quand même de Bob Morane, il y a les droits moraux d’Henri Verne à respecter et je ne parle pas du droit des lecteurs. C’est la première fois que je vois une reprise qui ne respecte pas les bases de la série première. Pourquoi alors avoir repris le nom de Bob Morane si c’est pour dénaturer autant l’esprit de la série. Je ne comprends pas. Les auteurs ont le droit de créé mais aussi le devoir de ne pas tromper les lecteurs. Ceci n’est ni une suite ni une reprise de Bob Morane, ce n’est rien d’autre qu’une nouvelle série avec un sosie de notre héros Français.

Si vous ne connaissez pas Bob Morane je vous invite à lire toute la collection chez l’éditeur Le Lombard mais surtout ne commencez pas par cet album vous ne pourriez soit que par être amèrement déçus soit de ne rien comprendre aux origines de la série.

C’est vraiment dommage mais l’avez compris je suis plus que déçu.

Note : il semble que je ne soit plus le seul à être déçu, voir ce lien : http://www.bdtresor.net/bob-morane-parler-de-lui/

Acheter :

Laisser un commentaire