Image du post 7

Buddy Longway – T 20 – La source

Les critiques BD
  • Derib
  • Le Lombard ©

  • J’avais envie de commencer ce papier en racontant l’histoire que contient cet album. Et puis, avec réflexion et recul, il m’est paru vite évident que cela ne pouvait être fait. Buddy Longway, n’est pas une série comme les autres et son auteur Derib n’est pas non plus comme les autres. Pour commencer, Buddy longway réunit au moins deux générations de lecteurs. La première histoire, Chinook, parue dans le journal Tintin, donnait déjà l’aspect du travail bien fait. Derib, sans chercher la parution à toute vitesse de sa série fétiche, ce n’était pas à la mode à l’époque, à passer plus de temps à se faire et à donner du plaisir aux lecteurs, qu’à vouloir se faire de l’argent.

    La série ne traînait pas en longueur, mais ne semblait de ne jamais vouloir en finir. Avec le vingtième album, La source, nos héros reviennent justement à l’endroit où tout commença. Le titre porte bien son nom. Même si la fin de la série est présente dans les dernières pages, il ne s’agit pas d’une conclusion sans queue ni tête. Non, c’est un hommage, une déclaration d’amour de la part de Derib envers les personnages, mais aussi envers les fidèles lecteurs. Derib a pris son temps, a construit un épilogue émouvant qui ne laisse personne insensible.
    Je vous invite à découvrir par vous-même ce que contient les pages de La Source et de par la même occasion de vous plonger dans la série entière pour une immersion d’une époque mythique.

    tous droits réservés Le Lombard – Derib – © Mai 2006

    Acheter :

    Laisser un commentaire