Carthago adventures T3 Aipaloovik

Les critiques BD
  • Cossu Sentenac Bec Alcante
  • Les Humanoïdes associés ©

  • En 1986, on annonce qu’un tsunami a eu lieu dans la mer de Sibérie. Cette zone semble déserte. Mais, le mouvement tectonique a libéré une créature antédiluvienne habituée à vivre dans les abysses. C’est ce que pense London Donovan qui travaille pour le milliardaire cryptozoologue Feiersinger. Donovan est revenu dans la maison de ses parents en Alaska. Il découvre un voilier déchiqueté qui a été récemment broyé par un élément inconnu. A l’intérieur, une fillette est en état de choc, traumatisée par la vue de l’océan. Donovan l’héberge et poursuit ses investigations. Un ami inuit lui raconte la légende d’Aipaloovik qui provoque les tempêtes et engloutit les noyés. Feiersinger fournit du matériel et envoie une océanologue réputée… Troisième aventure autonome et préquelle à la série-mère « Carthago ». Le dessin est confié à un duo : Brice Cossu et Alexis Sentenac. Leur style réaliste rappelle Eric Heninot. Alcante participe au scénario avec Christophe Bec. Alcante concocte bien émotions et suspense. Il met en avant l’aspect humain. Une petite fille en état de choc permet d’enrichir le passé douloureux du héros en partageant avec lui un lourd traumatisme. Aipaloovik, c’est l’objet de la chasse et on reconnait son caractère géant. Gigantisme et férocité sont ses caractéristiques. La cryptozoologie, traque des espèces disparues, a encore de l’avenir.
    Un épisode qui se dévore…

    ?>