Charlie Hebdo brûle-t-il?

Actualités

 Un incendie d\’origine criminel a détruit les locaux de Charlie Hebdo. Dans la nuit de mardi à mercredi un cocktail molotov est jetée dans les bureaux provoquant un incendie destructeur. Il semblerait que la parution d\’un numéro spécial \ »Charia Hebdo\ », dont lequel Mahomet était promu \ » rédacteur en chef\ » soit la cause de l\’attaque, selon les dire de Charb. Nous nous devons de dénoncer toutes formes de violences contre la presse, même si elle est satirique ou extrémiste. Dans notre démocratie, il est normal de pouvoir discuter de tout, mais la question est toujours de savoir si on peut rire de tout. Oui certainement, mais pas avec les cons ( Desproges). Il faut faire attention avec l\’événement. Sans preuve c\’est un peu facile, voire radical, de porter des accusations sur les islamistes extrémistes. Loin de moi l\’idée de les défendre, encore une fois je dénonce toutes les formes de violences, mais je n\’aime pas la posture de \ »victime\ » de Charlie Hebdo. Ce n\’est pas un journal \ »libre de pensée\ », l\’affaire \ »Siné\ » le prouve. Pouvoir faire de l\’humour sur les religions, c\’est un des bastions de notre démocratie, de nos libertés, mais alors que l\’on le fasse pour toutes les religions… Mais il est peut-être plus facile de s\’attaquer à une minorité…  Je pense que les extrêmes sont des deux parties et que le dialogue laisse à présent la place à la bombe. Cette fois-ci il n\’y a pas eu de victime, mais la prochaine fois? Car il doit y avoir une suite. Charlie Hebdo nous (la presse) a entrainé sur une mauvaise route, mais pas dans la mauvaise direction. Il faut que la presse puisse continuer à écrire ce qu\’elle juge être utile. C\’est la base de l\’information, que l\’on l\’aime ou pas.

Je ne pleure pas Charlie Hebdo, je pleure nos libertés.

 

?>