Coluche Président !

Les critiques BD, Non classé

Mai 1981. C’est l’histoire (presque vraie) d’un mec qui entre, un peu par hasard, à l’Elysée. Pour certains, il s’agit d’une vulgaire uchronie, pour d’autres les MIB (Men in black) sont intervenus pour effacer toutes traces d’un événement qui aurait pu changer l’histoire du monde en remettant la France à la première place.

Après une campagne acharnée, alors que la France s’attendait à retrouver à la tête du pays Valéry Giscard d’Estaing ou François Mitterrand, c’est Coluche, l’humoriste inattendu, qui est élu ! En guise de joyeux avènement, le nouveau président souhaite se démarquer de ses prédécesseurs en instituant une mesure bien franchouillarde : un Apéro général et continu qui, pense-t-il, devrait plaire à tout le monde. Patatras ! Cette mesure est à l’origine de grèves et de manifestations diverses : certains Français réclament que l’apéro soit inclus dans le temps de travail, d’autres qu’il soit inscrit dans la Constitution ou soit remboursé par la Sécu… Pas facile de faire plaisir à un peuple de Gaulois réfractaires aux réformes. De mesures en mesures, Coluche découvrira les difficultés de gouverner ce pays si prompt à critiquer des dirigeants qui ne sont pas toujours à la hauteur de ses espérances…

Une présidence de un an, voilà la durée du mandat que les frères Erre accordent à Coluche, de son élection à sa démission. Uchronie ou simple plaisanterie ? Pourtant, tout à l’air vrai, authentique, des ténors de la politique dans leur rôle habituel aux opposants made in Hara-Kiri, jusqu’à ce gamin prétentieux qui, par anticipation, squatte le bureau présidentiel, on pourrait croire que tous se pensent un destin national… Et le lecteur se prend à penser : « et si c’était arrivé ? ».
Et si, le pétard mouillé que fut la candidature de Coluche n’avait été que l’annonce préparatoire de la candidature à laquelle Jean-Marie Bigard, un autre clown, semble penser pour 2022. Stop ou encore ?

Coluche Président, J. M. Erre et Fabrice Erre. Editions Audie-Fluide glacial, 56 pages, 12,90 euros.


?>