Come prima

Les critiques BD
  • Alfred
  • Delcourt ©

  • Fabio vit en France. Giovanni vient le voir alors que les deux frères ne se sont jamais donnés de nouvelles. Dans les années 30 dominées par le fascisme, Fabio a fait le choix de rester pour être libre. Mais, Giovanni est venu retrouver son frère pour un pèlerinage. Il a apporté une urne contenant les cendres de son père dont Fabio se souvient très jeune. Bien qu’ils soient persuadés de ne pouvoir s’entendre, les deux frères décident de partir en Italie pour disperser les cendres de leur père… Scénariste et dessinateur, Alfred s’est imposé dans la BD grâce à de nombreux titres et à un travail rigoureux. Il affectionne l’humour et est aussi à l’aise dans un roman graphique comme ici. Il n’a pas de problèmes à changer de ton entre plusieurs projets en y mettant sa griffe particulière. Dans cet opus de 200 pages, Alfred nous emmène en Italie dans un style cool. Le voyage est l’occasion pour les deux frères de se retrouver l’un l’autre et de donner au lecteur des secrets bien enfouis. Alfred y ajoute des touches d’humour et nous conte avec maîtrise le lien qui se reconstruit entre Fabio et Giovanni. On notera que le récit ne contient aucune forme de sentimentalisme. Il fait juste appel aux flashbacks pour l’enfance des deux frères et Alfred y met des couleurs particulières. Alfred ajoute des pages muettes pour faire réfléchir le lecteur. On adhère à cette histoire simple et sincère.

    Un récit touchant qu’on dévore d’un trait…

    Acheter :

    Laisser un commentaire