Décès de Raymond Leblanc, fondateur des éditions du Lombard

Actualités

Raymond Leblanc, fondateur des éditions du Lombard et éditeur du magazine Tintin, est décédé, vendredi, à l\’âge de 92 ans, ont annoncé vendredi les éditions du Lombard dans un communiqué.

Raymond Leblanc est l\’une des figures indissociables du journal de Tintin, lancé en 1946 et dont les 60 ans avaient été fêtés en grande pompe en 2006, par l\’ensemble des dessinateurs du Lombard.

Raymond Leblanc était né à Longlier dans les Ardennes, le 22 mai 1915. En 1945, à la fin de la guerre, il avait convaincu Hergé de lancer le magazine \ »Tintin\ » à destination des jeunes de 7 à 77 ans. Le premier numéro est sorti le 26 septembre 1946, en français et néerlandais (Kuijfe), et a immédiatement connu le succès. En quelques jours, les 60.000 exemplaires imprimés avaient été vendus.

Parallèlement, Raymond Leblanc a créé les éditions du Lombard qui avaient pour but premier d\’assurer la diffusion du journal \ »Tintin\ ».

Grâce au succès de Tintin, les éditions du Lombard déménagèrent ensuite dans un vaste immeuble près de la gare du midi où l\’effigie géante de Tintin et Milou y trône depuis 50 ans.

Le journal \ »Tintin\ », disparu en 1988, a été le journal de référence pour la jeunesse et l\’éternel rival de Spirou, seul magazine à destination de la jeunesse qui subsiste toujours. Les plus grands noms de la BD franco-belge ont participé au journal Tintin et ont été édités par le Lombard.

En 1954, Raymond Leblanc lance l\’agence de publicité \ »Publiart\ » qui utilise des personnages de BD pour la promotion de divers produits. C\’est aussi cette année là, que naissent les studios de dessins animés Belvision qui animeront des films prestigieux tels qu\’\ »Astérix et Cléopâtre\ », \ »Tintin et le lac aux requins\ », \ »Tintin et le temple du soleil\ » ou encore \ »La flute à six Schtroumpfs\ ». Ces studios sont devenus une référence mondiale à l\’époque. En 1962, Ramoynd Leblanc devint coéditeur du magazine \ »Pilote\ », créé par Goscinny et Uderzo (Astérix).

En 1986, Raymond Leblanc céda les éditions du Lombard au groupe Média-Participations qui les possède toujours en 2008.

Si Raymond Leblanc s\’était désengagé des éditions du Lombard, il restait toutefois président d\’honneur et se rendait régulièrement dans son bureau du célèbre bâtiment de la gare du midi. En 2003, lors du 30e Festival d\’Angoulême, la profession a rendu hommage à Raymond Leblanc en lui décernant le premier Alph-Art d\’Honneur attribué à un éditeur.

Pour les 60 ans du journal Tintin et des éditions du Lombard, la Fondation Raymond Leblanc a été inaugurée en vue \ »de conserver et de valoriser l\’ensemble du patrimoine culturel constitué par le créateur du mythique journal des jeunes de 7 à 77 ans\ ». Depuis 2007, un Prix Raymond Leblanc décerné par la Fondation apporte chaque année une aide financière à un jeune auteur de bande dessinée.

\ »Je suis heureux du plaisir que le \’Journal de Tintin\’ a donné aux lecteurs durant des décennies\ », avait-il déclaré par vidéo interposée lors d\’une grande fête organisée en septembre 2006 pour les 60 ans du journal de Tintin.

?>