Deepwater T1 Constellation

Les critiques BD
  • Raffaele Bec
  • Soleil ©

  • 2027. Bermudes. Là où la Prometheus International a une plateforme de forage pétrolier. Soudain, c’est la catastrophe : une paroi se détache et la plateforme explose. Elaine Rosenberg, présidente de la commission sur l’environnement, va mener une enquête sur ordre du président des Etats-Unis. En effet, le pétrole menace les côtes sud du pays. Cette enquête indispose le PDG de la compagnie car elle remet en question ses méthodes de sécurité… Rosenberg débarque sur place et demande tous les dossiers utiles. Le seul endroit pour les examiner se trouve sous le niveau des océans. C’est la prison de Deepwater où sont enfermés les pires criminels, y compris un homme condamné pour avoir refusé de détruire un village de civils iraniens. En descendant, des créatures bizarres rejoignent le bathyscaphe… Le scénariste Christophe Bec poursuit sur sa lancée avec une nouvelle série pleine de suspense et oppressante. Il utilise toujours les mêmes ingrédients : des êtres psychologiquement forts luttent entre eux pour des enjeux colossaux, un environnement mystérieux et des phénomènes inexpliqués. Le cadre, une prison de haute sécurité, est assez bien choisi. Graphiquement, Stefano Raffaele sert le scénario à merveille. Son trait réaliste trace des personnages intéressants. Les décors sont à couper le souffle. On peut parler d’un prolongement de « Carthago ».

    Un épisode vraiment passionnant…

    ?>