Gil St André – T 8 – Le sacrifice

Non classé
  • Kraehn & Vallée
  • Glénat ©

  • Ce dernier album qui clôt le second cycle de la série comporte deux histoires ou deux niveaux de scénarios, c’est comme on veut bien le voir.
    Le premier se passe dans une Algérie baignant dans la peur des islamistes extrémistes. Gill Saint-André fait tout ce qu’il peut pour trouver et faire échapper Djida Feschaoui ,emprisonnée dans une ancienne forteresse. Il y parvient mais se fait rapidement reprendre par les fous de Dieu. C’est une intervention de dernière minute de l’armée régulière algérienne réglant de manière définitive la situation.
    Le deuxième niveau de l’histoire est l’échange d’identité entre Sylvia, la femme de Gill Saint-André et de sa sœur Viviane. La raison ? Le cancer de Sylvia et le grand amour qu’elle porte à son mari et à sa fille. Ne voulant pas les faire souffrir, elle a demandé à sa sœur de la remplacer. Sauf que maintenant, Sylvia se retrouve dans les mains de proxénètes qui se sont aperçus de la supercherie et qui demande le retour de la vraie viviane !

    Fort, c’est vraiment un album fort. On passe de la première à la deuxième partie sans aucune difficulté. Gill Saint-André est pris de remord quand il apprend que sa femme va mourir et décide de rompre avec Djida. L’honneur est sauf.
    La partie algérienne est très forte, garde un grand respect pour les musulmans et représente bien les histoires de familles avec les mariages arrangés ou forcés.
    Un cycle se termine que déjà, on veut qu’elle reprenne. Mais dans quel sens ? Pas facile.
    Du bon travail, un album qui mérite amplement son prix.

    tous droits réservés Glénat – Kraehn & Vallée – © Mai 2006

    ?>