Golden Dogs T3 Le juge Aaron

Les critiques BD
  • Griffo Desberg
  • Le Lombard ©

  • Orwood, Fanny, Lario, Lucrèce : ils étaient les « Golden Dogs ». Voleurs, escrocs, faussaires, ils s’étaient unis pour former la bande de délinquants la plus redoutable de Londres. Jusqu’au jour où un excès de témérité et des rivalités amoureuses les contraignirent à rompre leur serment d’indissociabilité… Pendant six ans, ils ont pourtant gardé l’espoir de se retrouver. Mais, ils sont aussi restés l’objet de la traque obsessionnelle de l’austère juge Aaron, bien décidé à leur faire payer cher leurs forfaits. Et voici que l’heure tant attendue des retrouvailles a sonné. Fanny et Lario sont au rendez-vous. Manque Lucrèce. Tombée entre les mains de la Justice, est-elle encore en vie ? Victor Hugo a immortalisé le très obstiné inspecteur Javert poursuivant de sa hargne le « Misérable » Jean Valjean jusque dans les égouts de Paris. C’est au tour maintenant de Stephen Desberg de nous faire partager les angoisses des « Golden Dogs » traqués par l’inexorable juge Aaron à travers les sombres ruelles de Londres à l’époque de Charles Dickens. Les cadres sont différents mais tout aussi fascinants et les traitements du récit n’ont évidemment rien de comparable. Le scénario n’en demeure pas moins d’une réjouissante originalité et la narration de bout en bout prenante. Par son réalisme, la mise en images de Griffo contribue aussi pour beaucoup à l’immersion du lecteur dans l’atmosphère trouble et inquiétante des faubourgs de la City à l’ère victorienne.

    ?>