Gus – T1 –

Les critiques BD
  • Blain
  • Dargaud ©

  • Avez-vous déjà eu l\’impression de passer à coté de choses belles et simples en vous demandant après coup comment c\’est possible d\’avoir été aussi aveugle et sourd ? J\’ai passé les 30 dernières années à lire des bandes dessinées en tournant autour de Christophe Blain sans jamais toucher un de ses livres. Pas un Donjon, pas un Isaac le Pirate, rien. Ils étaient là, à coté de moi, et je les ai ignoré tout ce temps. Aujourd\’hui est venu le moment de rattraper ces années perdues de plaisir de lecture jamais consommées. La sortie de Gus est là pour remettre les pendules à l\’heure. Nouvelle série, nouveau format (le même que la Vallée des Merveilles de Joann Sfar), nouvel univers, le far-west, et nouveau personnage : Gus. Cowboy pas très honnete, anti héros, un peu losser, mais qui gagne (toujours ?) à la fin. Dans ce livre paru chez Dargaud, tout est beau. Si la chute des histoires courtes laisse de temps en temps le lecteur sur sa fin, c\’est pour mieux construire le reste et articuler la grande histoire fleuve qui elle se dévore. Tout est magnifique dans cette BD, la narration, cinématographique et intelligente, le ton, leger et grave, le dessin : brillant, beau, sublime. Car Christophe Blain a, comme le dit le directeur des programme de M6, un incroyable talent. Un vrai celui là. Ses pages sont des oeuvres d\’art, rares et élégantes, belles et précieuses. Si vous ne connaissez pas encore le génie de Christophe Blain, Gus est une clé d\’entrée parfaite, première pierre d\’un édifice dont on attend la fête de fin de chantier avec impatience. Pour l\’anecdote, depuis quelques mois, ma lacune bédéphile est venu se parfaire de la lecture de plusieurs Donjon et de l\’acquisition de livre d\’un pirate nommé Issac, je vous les conseille, c\’est vraiment pas mal du tout…

    Thomas de BD news

    Acheter :

    Laisser un commentaire