Heavy Liquid

Les critiques BD
  • Paul Pope
  • Dargaud

  • « S », le héros de cette histoire est un ancien policier, accro à une substance aux effets mal connus, le Heavy Liquid ou encore appelé «  le stuff ». A la base, c’est un matériau qui ressemble au chrome mais une fois chauffée et donc liquide, il devient une drogue que notre protagoniste s’ingère par petites doses dans l’oreille ce qui lui donne d’étranges visions et un pouvoir qu’il a du mal à canaliser. Devenu convoyeur privé, spécialiste de cette substance, il est poursuivi d’une part par un gang de tueurs «  les clowns » à qui il a volé une grosse quantité de cette drogue et qui compte bien la récupérer, d’autre part par le keuf Suzie qui semble être au courant de pas mal de choses et vouloir l’aider à tirer son épingle du jeu. En même temps, le plus grand collectionneur d’art, Gaylord Schmeltz qui possède une quantité considérable de HL et veut la transformer en sculpture, lui demande de retrouver une jeune artiste du nom de Rodan Esperella, une femme que « S » a bien connu et pour cause …

    On ne s’ennuie pas une seconde avec cet album, entre les courses – poursuites, les questions métaphysiques du héros, ses états d’âme et ses étranges visions. On se laisse embarquer à ses côtés avec tellement de facilité ! L’utilisation du rouge et du rose y est sûrement pour quelque chose, cela donne du dynamisme à cette histoire qui aurait pu être plus fade juste en noir et blanc. Pour celles et ceux qui ne savent pas à quoi ressemble Paul Pope, je vous conseille de lire son album et d’ensuite aller voir à sur la 3ème de couv. sa photo, une surprise vous attend ! Comme une sorte de clin d’œil !

    Acheter :

    Laisser un commentaire