INAUGURATION DE LA RUE RENE GOSCINNY A ANGOULEME

Actualités

A l’occasion de la commémoration des 30 ans de la disparition de René Goscinny, une rue René Goscinny va être inaugurée à Angoulême le samedi 27 janvier à 12h.

Le Maire d’Angoulême, Philippe Mottet et les responsables du Festival International de la Bande Dessinée ont souhaité qu’une voie situé au cœur de la ville porte le nom du célèbre scénariste.

La rue sera dans le prolongement de la rue Hergé. Ces deux grands auteurs de la bande dessinée européenne seront sur la même voie et les passants emprunteront donc une rue allant de Hergé à R. G.

 

René Goscinny décède le 5 novembre 1977 à l’âge de 51 ans. La France est en état de choc. Hergé déclare : « Tintin s’incline devant Astérix » et Le Monde lui rend hommage : « René Goscinny était à la bande dessinée ce que la Tour Eiffel est à Paris, ce que Balzac est au roman français. » René Goscinny laisse des orphelins de papier qui lui ont survécu. Créateur d’Astérix avec Albert Uderzo en 1959, le triomphe du petit gaulois sera phénoménal ; traduites en 120 langues et dialectes, les aventures d’Astérix font partie des œuvres les plus lues dans le monde. Auteur prolifique, il réalise en même temps Lucky Luke avec Morris, Le Petit Nicolas avec Sempé, Iznogoud avec Tabary ou encore Les Dingodossiers avec Gotlib…

Humoriste de génie, on lui doit nombre de formules qui sont passées dans notre langage quotidien : « trouver la potion magique », « être tombé dedans quand on était petit », « ils sont fous ces Romains », « tirer plus vite que son ombre », « devenir calife à la place du calife »…

?>