Accueil • Critiques • BD : Le tueur T10 Le cœur à l’ouvrage

Critiques de Bandes Dessinées

BD : Le tueur T10 Le cœur à l’ouvrage  - Jacamon Matz , Casterman Share PARTAGER CET ARTICLE

Critique
Manipulé par Katia, le Tueur va accepter une alliance avec Mariano et Haywood, un américain fiable, qui leur permettra d’agir en indépendants. Flanqué de ses deux comparses, le Tueur a engagé une reconversion radicale : devenir dans l’ombre, l’un des patrons d’une société pétrolière, Petroleo Futuro Internacional, chargée de valoriser pour le compte de l’état cubain les gisements off-shore récemment découverts dans les eaux territoriales de l’île… Avec Le Tueur, le scénariste Matz se démarque nettement des autres séries de bande dessinée. Il fait pénétrer le lecteur dans le quotidien un peu morbide d’un tueur solitaire. Sa vision particulière du monde, les discours cyniques qu’il tient dans son for intérieur le rendent humain et attachant. Mais, cette fois, le Tueur semble s’être acheté une conduite en devenant un P.D.G. Pas pour longtemps car Matz le remet bien vite à contribution. Matz met dans les pattes des nouveaux directeurs des exilés cubains qui veulent saboter la plate-forme de forage, des assureurs véreux et des agents de la CIA. En donnant au tueur un physique banal et ordinaire, Luc Jacamon n’a pas versé dans la facilité mais il a rendu possible une identification au personnage. Par ailleurs, son trait expressif et ses cadrages cinématographiques lui permettent de rendre à merveille les moments de tension et les scènes d’action. Une fin de cycle palpitante d’une série qui est devenue un classique de la BD. A découvrir absolument !

Par Marc Bauloye
le 11/08/2012










Critiques aléatoires

BD : Sisco T4 Whisky-coke BD : Star Trek, Spock Réflexions Negi Ma ! Le maître magicien - T 3 - BD : Un jour sans
Voir la suite

Critiques de livres

Livredumonde.fr

Thématiques