Accueil • Critiques • BD : Bloody September

Critiques de Bandes Dessinées

BD : Bloody September - Will Argunas, Casterman Share PARTAGER CET ARTICLE

Critique
Manhattan, Etat de New York, en 2000. Durant la nuit, une jeune femme asiatique se jette dans le vide du haut d’un building. Le lendemain, l’inspecteur Francis Pezzulo est chargé de l’affaire. Des indices laissent penser qu’on l’aurait poussé à se suicider. Le légiste informe Pezzulo que la victime aurait eu des rapports sexuels avec un chien. Il incite l’inspecteur à enquêter dans le milieu pornographique. A Brooklyn, Ed, un serial killer découpe une femme au rasoir. Le scénario de Will Argunas part dans tous les sens. Sa spécialité consiste à faire des portraits fouillés de ses personnages. Le principal est celui de l’inspecteur dont le mental ploie sous les assauts conjugués d’un travail pénible et d’une vie personnelle difficile. Mais, les autres valent le détour: Louise, Anita et Ed, le serial killer. Ce dernier pousse le culot jusqu’à tromper les professionnels qui le soignent et les flics qui le cherchent. Bloody September, c’est aussi le portrait d’une ville dévorante, New York, qui pour briller dans toute sa gloire ne cesse de détruire ses propres enfants. Avec des images crues et glauques, Argunas crée une atmosphère angoissante et trouble. Mais, l’histoire semble inachevée, un peu décousue. Elle se termine sur un constat d’échec. Et, on reste un peu sur notre faim. Graphiquement, le trait d’Argunas est rugueux et les personnages ont le visage taillé à la serpe.
Un roman graphique troublant à ne pas mettre entre toutes les mains.

Par Marc Bauloye
le 22/03/2010










Critiques aléatoires

BD : Nomade T1 Gauthier de Flandres Matilda Clarck BDM 2007-2008 Les Nombrils - T 2 - Sale temps pour les moches
Voir la suite

Critiques de livres

Livredumonde.fr

Thématiques