Intégrales Spirou et Fantasio – T 2

Les critiques BD
  • Franquin
  • Dupuis ©

  • Ce deuxième recueil de l’intégral de Spirou et Fantasio par Franquin est tout simplement un pur régal. On commence par lire les plusieurs pages explicatives du travail et des recherches de Franquin, cela sans en perdre une miette entre les lignes, pour ensuite vivre une apothéose de lecture.
    Dans « Il y a un sorcier à Champignac », on fait connaissance avec celui qui deviendra un personnage aussi important que Spirou et qui entraînera nos héros dans de multitudes aventures, il s’agit vous l’avez compris de Mr le maire de Champignac… mais non, c’est une plaisanterie. C’est le comte de Champignac qui va avec ses recherches transformer les histoires de Spirou et être aussi l’excuse de mille et une facéties dignes d’un Gaston.
    »Spirou et les héritiers » va permettre l’apparition de Zantafio le cousin maléfique de Fantasio, qui n’est autre que le début inconscient du futur Zorglub.
    Le sommet de l’incomparable génie inventif de Franquin est atteint dans ce recueil avec « Les voleurs du Marsupilami ». L’album paru en 1952 voit le début de la présence de cet animal pas si imaginaire parait-il.
    C’est avec ces trois histoires que l’univers de Spirou prend forme et que le génie de Franquin prend vie.
    Du village de Champignac avec ses habitants et son comte, qui donne un point de chute et de position social à nos héros, à « Spirou et les héritiers » qui apporte son personnage méchant et une démonstration de l’inventif et du courage de Spirou et Fantasio, et enfin pour finir l’arrivée du marsupilami qui apporte une touche de rêve et d’humanité à la série.
    Les bases sont jetées sur papier pour durer.
    La preuve, on en parle encore.

    Acheter :

    Laisser un commentaire